Bonjour,

Un rapide billet car je suis en vacances, en Gironde, dans la famille. Et je vais repartir avec quelques légumes, dont notamment des butternuts. Alors, je vais récupérer les graines en je verrai au printemps si cela part dans mon petit potager.

Pour récupérer les graines, rien de bien sorcier : couper la courge en deux, avec une cuiller récupérer les graines, les laver de la pulpe, les faire sécher environ deux semaines et les stocker pour l'hiver.

Voici la récolte du jour: des citrouilles et des butternut. Je n'ai pas la place de cultiver des citrouilles et ne suis de toute façon pas fan de la chair.

IMG_20180818_120747

IMG_20180818_120756

 

Pour finir, à savoir, le seul problème avec la production de semences pour les courges, est le risque d'hybridation entre variétés. Chaque plant de courge porte des fleurs mâles et des fleurs femelles. Pour former un fruit, une fleur femelle doit être fécondée par le pollen d'une fleur mâle. Ce sont les insectes pollinisateurs qui vont s'assurer du transport du pollen lorsqu'ils vont venir butiner les fleurs. Le pollen va s'y accrocher et être transporté de fleurs en fleurs.

Ainsi, si vous cultivez plusieurs variétés de courges et courgettes dans votre potager, elles risquent très fortement de s'hybrider. L'année suivante, les plants issus de vos semences risques alors d'être un joyeux mélange entre toutes ces variétés. Il vaut mieux donc ne cultiver qu'une seule sorte de courge... mais il faut savoir ce que fait le voisin dans son potager!? Et c'est bien d'avoir des surprises dans la vie! ;-)

Et voilà pour aujourd'hui! Au plaisir de vous lire!