Bonjour,

Cela faisait un moment que ce projet trottait dans ma tête, et un autre moment que je l'avais commencé mais laissé en suspens. Et cette fois-ci, ça y est, j'ai fini : un attrapre-rêves pour la chambre de ma crapule.

Je voulais quelque chose de ne pas trop enfantin, j'ai donc opté pour du gris et noir, et enfin du vert qui est sa couleur préférée du moment.

Tout d'abord, un peu de culture! Un attrape-rêves, kesako?

Histoire de l'attrape-rêves:

Dans certaines cultures amérindiennes, le capteur de rêves empêche les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Agissant comme un filtre, il capte les songes envoyés par les esprits, conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises visions aux premières lueurs du jour. Dans la culture amérindienne, les capteurs de rêves sont accrochés du côté où le soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles et les fils de la toile. C'est un objet artisanal composé d'un cerceau (en général du saule) et un réseau en forme de filet, et enfin les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves. La légende serait qu'un type qui faisait des cauchemars toutes les nuits et avait des problèmes de sommeil, s'est levé une nuit et est parti en forêt, s'est endormi sous un arbre. Au réveil, il avait une toile d'ariagnée dans les branches au dessus de lui, n'ayant fait aucun cauchemar cette nuit là, il en a conclu que la toile avait retenu ses cauchemars.

Bon, je ne crois en pas grand chose, c'est surtout pour le coté déco et ludique que j'en ai fait pour mon petit garçon.

 

Matériel utilisé:

Un rond de rideau, en bois, donné par une amie qui bricole aussi (merci Maïlis!)

Du ruban

Du fil à coudre

Des perles

Des plumes

Et vous pouvez ajouter ce que vous voulez!!! Un peu d'imagination.

 

Pas à pas:

J'ai commencé par recouvrir de ruban le rond. IMG_20180710_153339

J'ai ensuite bidouillé une toile en fil à coudre que j'ai doublé (noir ici), avec quelques perles dedans. C'est la partie la plus compliquée, ne pas oublier d'y joindre quelques perles car après coup, les ajouts de perle se verraient.

Enfin, plusieurs rubans noués, avec des perles noires, argent et vertes. En fait, j'ai mis 7 rubans car le prénom de mon fils compte 7 lettres, je voulais y glisser des perles-lettres. Cependant, au moment de m'y atteler, j'ai remarqué que les trous des perles étaient sur le coté et non sur le haut de la lettre; il faudrait donc pencher la tête pour lire si je les enfilais, ou bien il faudrait les coudres sur le ruban dans le bon sens. Ca ne me plaisait pas, je les ai donc cousues sur le bas du cerceau. Les plumes sont naturelles, ramassées un matin lors d'une promenade. Les perles viennent de ma (grande) réserve de perles.

Et voici le résultat:

IMG_20180823_160315

IMG_20180823_160243

 

 

Et voici ceux de mon amie bricoleuse Maïlis:

 PART_15329578033331

PART_15329594999601

 Aussitôt achevé, aussitôt acroché dans la chambre de la crapule. En plus, ça tombait rudement bien car on venait juste de changer son lit dans sa chambre.

Projet bien sympathique à réaliser, je referai volontiers!

 

 

Alors, convaincus?